Err

Qui sommes nous ?


Historique

A Arras en 1770 quatre demoiselles, Louise, Marguerite, Robertine et Constance Delemer, fondent une fabrique de porcelaine dans une petite maison particulière au n°1 rue de la Comédie actuellement rue Désiré Bras. Puis suite à un prêt des Etats d’Artois dont dépend Arras, elles s’installent dans les bâtiments du refuge de l’Abbaye d’Etrun, rue d’Amiens.

En 1774 la manufacture totalise huit ouvriers et douze manœuvres. A sa création Arras s’inspire des formes et des décors de Tournai comme le « Ronda » ou le « Ronda à la mouche », décor issu du motif coréen de l’arbre de vie ; la deuxième source d’inspiration étant la porcelaine de Chantilly avec le décor à la brindille (fleur). Le motif dit de « Monsieur de Calonne  » est le seul pour lequel on puisse réellement revendiquer une origine locale. Cette guirlande de fleurs s’inspire de la dentelle qui ornait le jabot de l’intendant d’Artois. Le motif « à la ronce » (fine guirlande sobre composée d’épines) est apparu à la même époque à Arras et à Tournai.

L’aventure de ces quatre femmes entreprenantes a duré une vingtaine d’années. L’Âge avancé des actionnaires et l’absence d’héritiers conduisent la manufacture à fermer ses portes en 1790.

Dans les années 60, Henri Caudron fit renaître la porcelaine à Arras. Un de ses employés, Maurice Segard qui travailla 18 ans chez lui, s’installera en 1998 en créant l’enseigne Au Bleu d’Arras. Il deviendra le dernier dépositaire de cette tradition locale après la fin d’activité de Mr Caudron.

Assiette plate du 18ème décor Ronda

Plat creux du 18ème décor Mr de Calonne


Actuellement

Aujourd’hui Christelle Perrier, artisan décoratrice sur porcelaine installé au n°32 Place des Héros dans l’Atelier Boutique « Au Bleu d’Arras » et la seule à perpétuer cette tradition de décoration au bleu de cobalt de grand feu.

C’est en 2017 qu’elle reprend l’atelier.

Enfant, Christelle fait la connaissance d’un potier et découvre avec lui la céramique. C’est une vraie révélation. Elle intègre donc un lycée professionnel dédié à la céramique près de Dijon. Elle passe un diplôme de dessinatrice en arts appliqués avec option décor sur céramique et continue ses études à Paris à l’école Olivier de Serres pour préparer un BTS art céramique.

Grâce à sa spécificité, elle obtient des postes dans l’Education Nationale en tant que professeure de céramique en Bourgogne et à Paris.

La rencontre avec son conjoint originaire du Pas-de-Calais l’amène à s’installer dans la région.

Elle apprend un jour que Maurice Segard, qui perpétue la tradition du Bleu d’Arras cherche un repreneur. Elle le rencontre et après une période de formation à cette technique particulière, elle reprend l’entreprise.

Christelle Perrier vit de sa passion depuis maintenant quelques années. Elle contribue à valoriser le patrimoine arrageois avec cœur et fierté.

Dans une ambiance chaleureuse, vous pouvez venir la voir peindre et admirez cette remarquable collection de porcelaine entièrement peinte à la plume et au pinceau selon les traditions les plus anciennes des porcelaines d’Arras.